InPACT, Initiative pour le partage culturel

Fond de donation

Retour Contact
août 2013 Hors-séries

“ Des images de la vie d’une femme ”

Marseille - PACA

​Le projet « Des images de la vie d’une femme » imaginé par la photographe Clémence Veilhan, s’est déroulé de juillet à décembre 2013 à la Maison d’Arrêt des Femmes du Centre Pénitentiaire des Baumettes à Marseille.

« Ce projet est né d’une envie de donner la parole à des femmes, à travers une série de portraits photographiques. J’ai le souhait de créer une place pour des histoires particulières, souvent tombées dans l’oubli. C’est aussi l’idée d’un dialogue autour de l’identité et de la féminité. De quelle manière une identité prend-elle forme ? Comment cohabite-t-on avec son histoire ? Que pouvons-nous en dire ? Comment la raconter ? Et que nous reste-t-il au final d’une vie qui passe ? L’idée n’est pas de mener une étude générale sur la femme mais au contraire de chercher à observer une pluralité d’histoires, donnant ainsi au public une ouverture sur des mondes féminins, tous particuliers. Ce projet a débuté par une série d’autoportraits retraçant mon histoire personnelle, présentée au Salon de la Jeune Création 2010 (Centquatre/Paris 19e), un travail sur la mémoire et la construction de l’identité. Dans « Des images de la vie d’une femme », je m’intéresse à la manière dont une vie se construit ou se déconstruit : ses singularités, ses mouvements et ses bouleversements. » Clémence Veilhan

Chaque femme a été photographiée par l’artiste au terme d’ateliers de création et d’écriture, rejouant un moment de sa vie, chacune évoluant librement, costumée ou non, entourée ou pas d’accessoires, selon une cohérence et un désir propres à chacune. Elles ont pu également rédiger des textes associés à leur portrait. Une initiation à l’histoire de la photographie était menée en parallèle avec le groupe. Créé en 2007, afin de promouvoir la photographie contemporaine, Hors-Séries a depuis élargi son champ d’action aux arts visuels dans leur ensemble. L’association investit des espaces, dédiés ou non à la scène artistique. Hors cadre, hors norme, hors catégorie, Hors-Séries prône la transversalité, le mélange des genres. Le but est de confronter la pratique artistique aux regards des spectateurs, de faire vivre les œuvres, de leur donner du temps et de l’espace. 

L’expositionPrisonnières issue du projet devait être exposée à Marseille lors des Journées du Patrimoine en septembre 2014 aux Docks du Sud, à Marseille. Cette exposition a été annulée et sera reportée courant 2016. D’autres lieux d’exposition seront également envisagés. 

De juillet à octobre 2013

Avec 8 femmes détenues à la Maison d’Arrêt des Baumettes