InPACT, Initiative pour le partage culturel

Fond de donation

Retour Contact
décembre 2016 Compagnie Léa

“ 4*4 ”

Paris - Île-de-France

4 x 4 propose à des personnes atteintes de déficience visuelle et de cécité totale une création théâtrale sur le thème du voyage.Le projet tire son origine d’un questionnement sur le sens du voyage. Serait-ce la simple curiosité de l’autre ou une quête initiatique pour se retrouver soi ? En interrogeant le lien existant entre la mobilité physique et la mobilité de l’imaginaire, il est question de comprendre les conséquences que la cécité produit sur le désir de voyage.
Celui-ci est-il anéanti ou au contraire multiplié ? Quel rôle peut revêtir le théâtre dans ce contexte ?

Ayant recours à l’imaginaire grâce au pouvoir d’évocation des mots, de la musique, des odeurs parfois, le théâtre ne permet-il pas aux spectateurs, et plus encore aux acteurs, de voyager sans se déplacer ?

La Compagnie Léa a choisi de faire vivre un voyage sensoriel aux patients du service de déficient visuel de la Fondation Sainte-Marie, en les rendant acteurs de leurs propres voyages et auteurs de leur propre création théâtrale.
Cette création collective se déroulera en trois étapes : documentation, répétitions collectives et représentations.

La première étape de documentation consiste à construire les éléments dramaturgiques du voyage rêvé en réunissant des éléments de recherche documentaire, littéraire, culinaire, olfactive, musicale, etc. sur le lieu de destination, et sur les modes de déplacement. Le voyage sensoriel rêvé prend corps peu à peu, nourri de textes, d’échanges et de connaissances glanées au cours de cette étape documentaire. S’ensuit la question du partage ; « avec qui faire ce voyage ? » qui amène les participants à se tourner subtilement vers la fiction. S’ils préfèrent voyager seuls, ils peuvent travailler sur le principe du journal intime où sont notées leurs impressions de voyage. Viens la question centrale : « Pourquoi faire ce voyage ? » Les artistes introduisent ainsi très tôt la notion du voyage comme élément déterminant d’une construction personnelle et culturelle, d’ouverture et d’altérité.

Il est possible que pour certains, le voyage désiré soit également une quête initiatique : une envie de nouveau départ pour une nouvelle vie.

La seconde étape consiste, au fil des répétitions, à traduire les informations en récit en s’aidant de la musique, de la scénographie et des interactions avec les autres participants. Les matériaux rassemblés (documentaires, sonores, olfactifs, objets) seront organisés en une dramaturgie de théâtre-récit ou de théâtre-épique. Ces derniers seront utilisés par les participants afin qu’une trame se dessine.

Le groupe travaille à mettre en scène les récits de voyage, devenant interprète de ses aventures. La gestion collective de l’espace scénique et la gestion individuelle de l’expressivité de la voix sont d’importants territoires d’expérimentation.

Chaque participant est le narrateur-acteur de son propre voyage. Disposés en cercle tout autour du public, les autres membres du groupe jouent des scènes décrites dans le récit et jouent avec le narrateur des scènes de théâtre et d’improvisations qui s’insèrent dans le récit.

Les dix mois de travail sont coupés en trois cycles, trois groupes se suivent, les anciens accueillant les nouveaux venus, le processus progressant dans le temps.
Une collaboration avec l’association « Un regard pour toi », participe au choix et/ou à la confection des costumes utilisés pour la représentation.

Une fois par semaine, un scénographe et un musicien accompagnent le travail pour introduire avec les participants d’autres voix créatives afin de donner corps à leur voyage.
La représentation théâtrale finale invitera le spectateur au milieu des participants afin qu’ils ressentent le voyage imaginé par les membres du foyer.

Une première restitution de mi-parcours a eu lieu le 4 avril 2017 et deux autres se dérouleront en juillet 2017.

Décembre 2016 à juillet 2017

42 patients du service déficience sensorielle et déficience visuelle et cécité totale de l’hôpital Sainte-Marie : 22 personnes en hospitalisation complète – 20 personnes en hôpital de jour, de 18 à 64 ans