InPACT, Initiative pour le partage culturel

Fond de donation

Retour Contact
juin 2016 Compagnie des Corps Bruts

“ Ma maison à l’hôpital ”

Garches - Île-de-France

Ma maison à l’hôpital propose la rencontre entre un groupe d’enfants hospitalisés et un groupe d’enfants usagers d’un centre de loisirs autour d’une création théâtrale.Ce projet résulte de la rencontre de deux artistes, chacune ayant une expérience artistique dans l’univers hospitalier. Célia Chauvière, mime et danseuse, est chorégraphe associée de la Compagnie des Corps Bruts. Elle a mené un travail d’expression corporelle, auprès de patients en Unité pour Malades Difficiles. De son côté, Louise Roux, actrice, a pu mener des lectures-spectacles au sein des services de pédiatrie de l’Hôpital Raymond Poincaré.

Les enfants accueillis dans ces services de pédiatrie peuvent passer plusieurs mois ou années à l’hôpital. Pour eux et leurs familles, l’hôpital n’est pas un endroit de passage ou une parenthèse, c’est leur maison. En recueillant les sensations, les habitudes et les histoires de ses habitants, les artistes proposent à un groupe de réaliser un projet artistique qui porte à la fois le sens et la poésie de cet espace de vie. Comment un enfant perçoit-il sa maison, sa chambre, les coins secrets où il se retrouve ? L’espace perçu par l’enfant n’est pas le même que celui perçu par l’adulte, aussi, ce sont des enfants qui auront la charge de bâtir un questionnaire.

Les enfants s’interrogent sur la notion de maison, sur ce qui différencie les manières de vivre et de ressentir à l’intérieur et à l’extérieur de l’hôpital.

La première étape du travail consiste en un exercice de sensibilité pour les enfants sur l’espace où ils vivent : description des lieux aimés ou détestés, des couleurs, des odeurs, des rythmes et des bruits qui constituent le quotidien. Au travers d’ateliers de théâtre et de mime, chaque groupe élaborera un questionnaire destiné à l’autre groupe d’enfants, le centre de loisirs pour l’hôpital et l’hôpital pour le centre de loisirs. Le questionnaire prendra plusieurs formes (dessin, récit, parlé, écrit ou signé, mime, etc.) afin de laisser la possibilité à chacun de s’exprimer. Les questionnaires seront écrits mais également filmés ou enregistrés.

Une fois les questionnaires établis, les artistes s’en feront les messagères entre les deux groupes et présenteront les questions du premier groupe au second — et inversement — en respectant la forme d’expression choisie initialement par les auteurs.

A l’issue de cette première étape, un travail d’expression corporelle et de théâtre permettra à chacun d’expérimenter ces deux disciplines et de mettre en scène ses propres réponses aux questionnaires. Les enfants seront invités à réfléchir à une première mise en espace et à s’engager dans un réel processus de création artistique sur le thème de la maison. Durant trois mois, les groupes travailleront à la fois à rassembler les propositions et à élaborer la dramaturgie en spectacle conçu par et pour les enfants. Cette forme mouvante permettra de casser le rapport passif-actif. Un chœur sera le chantre des thèmes abordés. Les enfants pourront s’impliquer en participant, ou en jouant les saynettes avec les artistes au cours de la restitution. Maison fantasmée, rêvée, idéale, réelle, chaque groupe jouera pour soi-même et pour les autres une œuvre qui fera émerger ce qui fait sens pour tous, une certaine idée d’un « chez-soi ».

Plusieurs présentations seront données, à la suite desquelles une brochure sera éditée pour laisser une trace du travail. Un exemplaire sera également accessible à la bibliothèque de l’hôpital.

De février 2017 à septembre 2017

Avec un groupe d’enfants des services de pédiatrie et un groupe d’enfants inscrits au Centre de Loisirs de Garches