InPACT, Initiative pour le partage culturel

Fond de donation

Retour Contact
décembre 2016 La Forge

“ Miroirs, Palais ”

Paris - Île-de-France

Miroirs, Palais propose à des femmes accueillies en foyer d’accueil au Palais de la Femme (Paris 11e) de participer à une création collective en explorant les champs du visible à travers les thèmes du passage : de l’inclusion à l’exclusion, de l’intime au public, du réel au virtuel, de l’art au social et de la mémoire. Ces passages, contenus dans la présence et l’absence d’une image plastique, d’une pensée mouvement, d’un visage, du déplacement d’un corps, se figurent par l’image photographique.La photographie, altérité permanente, est cet œil neutre contenu dans la perception d’une présence partagée, dont la trace devient visible. Ce projet artistique proposé par Olivia Gay-Larrayadieu permet la réalisation d’images-corps-sonores rassemblées en une seule mémoire visuelle, collective. Ces images se construisent à partir de trois disciplines artistiques : la photographie, la danse et le chant.

Le processus se déroule au fil de trois axes : rencontrer, voir et être vue, rassembler.
Les résidentes peuvent, dans un premier temps, discuter et donner leur point de vue ; première étape de la rencontre qui engage le dialogue à partir de soi, de sa propre histoire, de sa culture, à partir de photographies personnelles (photographies de famille, cartes postales, documents personnels). La photographie permet ce temps d’ouverture de soi vers l’autre, de la chambre vers les parties communes.
- Rencontrer : un temps de parole permettra de faire connaissance et d’engager le processus photographique par lequel les participantes seront invitées à participer à la création d’images-mémoires, comme autant de signes évoluant entre une présence et une absence, entre le visible et l’invisible. Ces photographies seront d’abord réalisées collectivement, autour de mises en scène à l’intérieur du Palais, puis, au fur et à mesure, les prises de vue deviendront spontanées, tendant à l’oubli du regard de l’autre, du jugement extérieur, et être soi, à l’intérieur comme à l’extérieur.
- Voir et être vue : la seconde étape aura pour but d’amener les résidentes à produire leur visibilité dans l’espace public en pratiquant la photographie, la danse et le chant. Il s’agira de les accompagner à observer et se faire photographier dans et en dehors de la résidence, puis de les inviter à ressentir le mouvement de la ville et se l’approprier. La voix sera le troisième outil artistique utilisé dans le but de rassembler, d’unir et de fabriquer des images mémoires vocales.
- Rassembler : lors de la troisième étape et après la pratique, viendra l’exposition, celle-ci reposera sur une collecte d’images produites lors des ateliers, suivie d’une projection.
 
De janvier à novembre 2017
Femmes accompagnées d’enfants hébergés en résidence sociale (20-40 ans)