InPACT, Initiative pour le partage culturel

Fond de donation

Retour Contact
mars 2016 Compagnie têteAcorps

“ Mon corps, ma cage ”

Poitiers - Poitou-Charentes

La Compagnie TêteAcorps propose Mon corps, ma cage création théâtrale participative réunissant une dizaine de femmes en situation de prostitution et une dizaine d’habitants de Poitiers. Le processus artistique s’étend sur deux ans et prend appui sur le réel. Le rapport au désir devient le moteur de création. La fiction se nourrit également de rêves partagés.L’expression corporelle permet à chacune de s’exprimer sans nécessairement maîtriser la langue française. En partant de l’intime, de la relation de chacune à son propre corps, corps objet, les participantes sont amenées peu à peu au corps de l’acteur dans sa quête de poésie : le travail porte sur l’expression physique des émotions. Puis, petit à petit, il s’ouvre à des questionnements plus universels : quel regard porte la société sur la prostitution ? Comment regardent-elles le monde ? Avons-nous un idéal commun ? L’expression physique des émotions, la présence et le sens des déplacements dans l’espace, l’écoute et l’interaction avec les autres, le projet invite à faire appel à leur imaginaire par des exercices ludiques, les éveillant peu à peu au jeu dramatique. Et les incitent à s’exprimer le plus possible en français. A partir d’un travail d’improvisation, les artistes les accompagnent dans l’invention et l’incarnation des personnages.

Le processus de création s’est articulé dans une progression partant de la relation à soi pour interroger ensuite la relation à l’autre et enfin, la relation au monde grâce à une construction dramatique invitant tous les participants.

Parallèlement à la création, un parcours du spectateur et des rencontres avec les équipes artistiques est mis en place avec le Théâtre Auditorium de Poitiers.

Trois temps de restitution ponctuent le projet : le premier a été présenté en extérieur le 17 juin 2016 sous forme de fragments. La clôture de la seconde période a eu lieu le 13 janvier 2017 au musée Sainte-Croix, la performance prévue le 16 juin 2017 au TAP achèvera ces deux années de travail.

Une diffusion de Mon corps ma cage est envisagée à partir de septembre 2017 avec quatre comédiennes et des habitants des lieux où la pièce sera jouée.

De novembre 2015 à juin 2017

Avec un groupe de femmes victimes de la traite et en situation de prostitution et des habitants de Poitiers