InPACT, Initiative pour le partage culturel

Fond de donation

Retour Contact
décembre 2016 Nekatoenea

“ Regards croisés sur le domaine d’Abbadia ”

Hendaye - Aquitaine

Regards croisés sur le domaine d’Abbadia et la corniche basque est un projet de création collective qui réunit Julie Chaffort et six jeunes du Centre Educatif Fermé d’Hendaye ainsi que deux de leurs éducateurs. Il invite également un groupe de participants extérieur au centre à rejoindre le groupe de travail.Ce projet cinématographique s’inspire de la comédie musicale en ce qu’elle reprend les structures narratives de l’opéra et de l’opérette et présente au public des fictions où les personnes passent d’une expression réaliste à un univers onirique. Le territoire du domaine d’Abbadia, comme paysage, sera la matière première de la création collective entre les jeunes participants et Julie Chaffort. Chaque participant doit pouvoir se surprendre à imaginer des possibles, des scénarios de fiction dans ces lieux naturels par le chant et la danse, que ce soit par le rap, le hip-hop, le flamenco, la variété, ou simplement par la parole.
Il s’agira d’amener la conversation autour du vécu de chacun par le prisme de son appartenance au territoire : parler de là d’où l’on vient, où l’on est allé, là où l’on va en questionnant évidemment la notion de racine.
Comment penser l’enfermement face à l’immensité ? Comment s’exposer alors qu’on est caché ? On en vient à mettre en scène cette dualité, avant de réfléchir à cette notion de dévoilement. Qu’est-ce que l’on peut montrer et cacher (de soi, des autres) ? Comment les jeunes abordent le paysage ? Comment se sentent-ils face à la nature ? Comment réagir face au vide ? Par ailleurs, le travail sur le paysage conduit à un questionnement sur les notions de dedans – dehors.
Julie Chaffort souhaiterait que chaque scène soit tournée en plan séquence, en plan large et de manière frontale pour s’interroger sur l’« inquiétante étrangeté » que peut procurer ce travail par la force visuelle des images tournées, sa tension tragique mais aussi l’aspect comique qui peut s’en dégager et mettre mal à l’aise.
Afin d’ouvrir le projet au plus grand nombre, deux temps de rencontre avec les habitants seront organisés, l’un permettra de présenter le projet, l’autre au cours du projet pour poser un état du travail réalisé afin que le public puisse découvrir et comprendre le processus de création. Des sorties avec des animateurs du Centre Permanent d’Initiatives pour l’Environnement permettront au public de s’approprier le domaine et ses activités, la gestion naturelle et environnementale des espaces protégés, ou encore la biodiversité du lieu.
Fin 2017, plusieurs lieux d’exposition ont été imaginés tels que la salle d’exposition de la Maison de la corniche d’Asporotsttopi (sur le domaine), l’établissement partenaire, le festival de court métrage d’Hendaye, l’espace culturel Mendi Zolan ou encore la salle de cinéma d’art et d’essai de Bayonne.

D’août 2017 à février 2018
6 jeunes de 16 à 18 ans et 2 éducateurs d’un centre éducatif fermé