InPACT, Initiative pour le partage culturel

Fond de donation

Retour Contact
juin 2017 La ferme du buisson

“ Rester Ici ou Partir là-bas ”

Montreuil - Île-de-France

​Céline Ahond, artiste plasticienne performeuse, propose à une dizaine de résidentes et trois encadrantes de la Maison des Femmes de Montreuil d’entrer en création collective pour questionner le déracinement et la place de l’individu dans son territoire. La Maison des Femmes de Montreuil promeut l’émancipation des femmes, l’acquisition et le respect de leurs droits et les aide à lutter contre les violences et discriminations subies.

La proposition consiste à réaliser des films performés à partir de la fabrication d’objets qui miment et dédoublent la réalité des récits partagés.
Dans un premier temps, les participantes vont être amenées à fabriquer des objets du quotidien en carton (téléphone, photocopieuse, machine à café,…), puis les objets nécessaires à la captation et transformation de cette réalité (micro, caméra, enregistreurs,…). La forme qui va émerger à travers l’image et la parole laissera apparaître différents degrés de réalité pour introduire la performance dans la maison.
Les participantes travailleront sur le geste et sur l’outil multimédia et les détourneront, les réinventeront. Le carton est ici un médium qui envoie une image décalée face à l’ingéniosité et l’inventivité des pratiques du numérique dans un environnement populaire.
A partir de la fabrication mimétique d’objets tels qu’un téléphone, une caméra ou un enregistreur, la parole et le son seront décortiqués et agencés pour tendre vers l’appropriation même de l’image.
Les participantes « joueront à faire semblant pour de vrai » grâce à ces performances. Elles manipuleront les images, matière même du film performé. Par ces manipulations, elles élaboreront également une parole faisant émerger des formes inattendues et pourront jeter les bases d’un nouveau cadre à travers des formes multiples constituées d’aller-retours entre vie et art.
Cette parole deviendra slogans qui seront projetés sur des pancartes en carton pour ouvrir une nouvelle dimension à cette réalité traversée : les idées se manifestent, la parole se projette.
Pendant que certaines manipuleront leur outil fictif, d’autres les filmeront en train de faire à l’aide de vrais appareils de captation, chacune devenant actrice de son propre rôle.

Des journées de rencontre-atelier seront organisées au Crédac (Centre d’art contemporain d’Ivry-sur-Seine).
Au printemps 2018, l’exposition sera présentée à la Ferme du Buisson.

10 femmes de la Maison des Femmes et 3 encadrantes

De juin 2017 à mai 2018.