InPACT, Initiative pour le partage culturel

Fond de donation

Retour Contact
décembre 2015 Art-Temps Réel

“ Terrain de je(u) ”

Aix-en-Provence - PACA

Terrain de je(u) est un projet de création vidéo participative né de la rencontre entre deux artistes  – Lionel Kasparian, compositeur et Emmanuel Vigier, vidéaste – et un groupe de personnes souffrant de troubles psychiatriques et vivant dans la rue.Le désir de création collective a émergé sur un terrain de foot où l’équipe Mobile Santé Mentale Précarité de l’hôpital psychiatrique d’Aix-en-Provence retrouvait chaque semaine, des personnes sans domicile fixe et des personnes suivies pour troubles psychique. Des moments plastiques et esthétiques forts, comme des jeux d’ombres sur la pelouse sablonneuse, des ballets de pieds et de balles, des personnalités qui se dessinent à travers des visages et des expressions particulières.

Terrain de je(u) interroge le jeu de manière métaphorique comme un patrimoine commun, dans sa capacité de générer des synergies collectives.

Pour ce temps de création, les participants étaient invités à travailler au 3BisF, lieu de résidence de création artistique situé au sein de l’hôpital psychiatrique. Avec le soutien d’un scénographe, les participants ont travaillé ensemble l’imaginaire du patrimoine partagé que constitue le jeu. Chaque joueur était amené à représenter deux espaces : le vestiaire et le terrain de jeu. A chacun d’apporter des objets personnels, des vêtements, qu’il associe au jeu et qu’il déposait sur un simple banc, sur la scène, dans une armoire… Chacun a ensuite pu dessiner sur scène à la craie son propre espace de jeu en faisant également appel aux souvenirs des jeux de son enfance. Là encore, il s’agit de faire émerger l’auteur chez le joueur. Tous – usagers, soignants, membres de l’équipe de tournage – étaient invités à venir dessiner sur la scène du théâtre et sur ses murs : « à quoi je jouais ? » et « à quoi je joue ? ».

Au fil des séances, un imaginaire et un décor sont apparus dans une création encore en devenir, « Terrain de je(u) » qui se déploie entre l’extérieur et l’intérieur, le jour du terrain de foot et la nuit du théâtre.  Une partie du travail étant directement montée au 3bisF, l’œuvre artistique a pu être présentée en sortie de résidence.

Une ultime résidence de création est prévue fin 2017 afin d’assurer la production de l’objet vidéo.

De septembre 2015 à décembre 2017

Avec 14 personnes atteintes de troubles psychiatriques vivant dans la rue ou accueillies en centre d’accueil d’urgence